Page d'archive 4

MON FORUM SUR LE CINEMA D’HORREUR

J’ai également un forum traitant principalement des films d’horreurs mais pas uniquement. Venez y jettez un oeil et participez en donnant vos avis sur les films postés. Cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder :

forumzombiec50909.jpg

LA NUIT DES LOOSERS VIVANTS

56078611wi0.jpg

LA NUIT DES LOOSERS VIVANTS 

Titre français : La Nuit des loosers vivants
Titre original : Die Nacht der lebenden Loser

2004 – Allemagne – Comédie/Horreur – 1h29 
 
Réalisation : Mathias Dinter 

Avec Tino Mewes (Philip), Manuel Cortez (Wurst), Thomas Schmieder (Konrad), Collien Fernandes (Rebecca), Hendrik Borgmann (Wolf) 

Sypnosis :

Philip et ses deux meilleurs amis, sont de véritables loosers. Une nuit, les trois lycéens suivent leur amie Rébecca et sa bande de gothiques à une séance de magie noire au cimetière afin de devenir plus chanceux avec les filles. Lorsque le rituel s’achève rien ne se passe. Les trois garçons repartent alors et périssent dans un accident de voiture. Ils se réveillent à la morgue et, à leur grande surprise, sont plus intelligents, plus forts et attirent enfin les filles… mais les choses se compliquent quand leurs corps commencent à partir en morceaux…

ndvd000zl2.pngndvd009ym8.png

 Un mélange d’American Pie et de Shaun of the dead, voici ce qu’on pouvait voir dans la bande annonce de ce film. Eh bien, moi qui ait horreur des films genre American Pie mais qui a adoré Shaun of the dead, je me suis dit faut voir, on ne sait jamais.ndvd010mh1.pngndvd011zf2.png

 Après visionnage, La nuit des loosers vivants n’arrive pas à la cheville de Shaun of the dead qui lui est excellent. L’humour est très potache, le film s’adresse nettement plus aux ados. Cependant, je l’ai préféré à Le retour des morts vivants 5 où l’humour ne volait vraiment pas haut du tout.

ndvd12zq9.pngndvd013bf3.png

 Pas de scènes bien sanglantes, quelques bons moments mais rares toutefois comme quand les 3 zombies regardent Le jour des morts vivants de Romero à la télé et se fendent la poire ou quand l’un des trois perd une partie intime de son corps et que son copain doit lui agraffer. Sa copine arrive au moment là et vu sous quel angle elle voit la scène, elle croit voir autre chose…

ndvd019lz7.pngndvd020xz6.png

 Les acteurs ne sont pas mauvais pour des illustres inconnus et ne surjouent pas trop pour ce genre de film.

ndvd022id4.pngndvd023sk7.png

 Bref, un film divertissant  mais vite oublié où le rythme fait que l’on ne s’ennuie pas trop. A voir le temps d’une soirée quand on a rien d’autre à voir.

251.gif

GRINDHOUSE PLANET TERROR

796019803878yp9.jpg

GRINDHOUSE : PLANET TERROR

Titre français : Planète terreur

2007 – Etats-unis – Horreur/Action – 1h45 
 
Réalisation : Robert Rodriguez, Réalisation : Eli Roth, Réalisation : Edgar Wright et Réalisation : Rob Zombie 

Avec : Rose McGowan (Pam), Freddy Rodríguez (Wray), Josh Brolin (Docteur William Block), Jeff Fahey (J.T.), Michael Biehn (Shérif Hague) 
 
Sortie France: 14 Aout 2007
Sortie USA: 06 Avril 2007
 

Sypnosis :

À la suite d’une expérience militaire qui a mal tourné, les habitants d’une petite ville du Texas sont transformés en zombies purulents. Seuls quelques individus échappent à cette horrible mutation, dont la danseuse à gogo Cherry et son ex-petit ami Wray. Mais pour survivre, ils devront affronter des hordes de morts-vivants adeptes de chair et d’entrailles humaines.

bscap0005.jpgbscap00043.jpg

 Second segment de Grindhouse, le projet de Tarantino et Rodriguez, Planet terror (planète terreur) est du gros délire bien fun avec beaucoup de scènes gores.

bscap00123.jpgbscap00111.jpg

 Robert Rodriguez se lache et ça se vaut le coup d’oeil. Le seul bémol, le numérique, trop présent gâche un peu notre plaisir. Reste cependant un très bon divertissement un peu brouillon certes mais où il faut reconnaitre que l’on a pas le temps de s’ennuyer.

bscap00222.jpgbscap00261.jpg

 Planète terreur est un film de zombies rafraichissant et original, de part ses singularités comme les nombreuses répliques à deux balles ou les scènes d’action bien sanglantes. 

bscap0037.jpgbscap00292.jpg

 Contrairement à Death proof, Rose McGowan a le premier rôle ici avec à ses côtés un partenaire digne des meilleurs justiciers qui non content de se la jouer tue des zombies à tour de bras.

bscap00492.jpgbscap00521.jpg

 Quentin Tarantino a un petit rôle ici, il campe un militaire qui se prend le « pied en bois » de Rose McGowan dans l’oeil. Mais comme si cela ne suffisait pas, ses testicules se font la malle. Bruce Willis, quant à lui joue pour sa part un petit rôle. Il incarne un militaire corrompu.

bscap00601.jpgbscap00533.jpg

 Si les avis sont en général positif concernant Planète terreur, ils sont plus mitigés envers « Boulevard de la mort ». Certains le considèrent comme un pétard mouillé. Pour ma part, j’ai adoré les deux segments. J’ai d’ailleurs acheté les deux films en dvd dans leur édition collector.

bscap0074.jpgbscap00771.jpg

 Au final, Planète terreur est un très bon film de zombies, malgré le numérique, on en prend plein les yeux et on s’amuse devant ce grand n’importe quoi de monument cinématographique.

bscap00812.jpgbscap00861.jpg

 Tout comme « Boulevard de la mort », la pellicule a été volontairement détériorée pour donner un aspect légèrement crade, vieilli comme au temps des films à la grindhouse. Le temps où les films pourris pullulaient pour le plus grand plaisir d’un public américain conquis qui en redemandaient.

bscap00953.jpgbscap00903.jpg

 Mais contrairement à tous ces vieux films, Planète terreur n’est pas un film au budget ridicule mais un pari réussi que ce sont lancés Rodriguez et Tarantino. Et même si l’image est granuleuse, cela ne se révèle en rien gênant et n’enlève rien à l’intérêt que l’on peut porter au film. 

bscap00973.jpgbscap0102.jpg

 J’ai noté une petite erreur dans le film. A la fin, Rose McGowan explose la tête à un zombie quand elle est sur son cheval, puis le plan d’après, celui-ci tombe avec sa tête de nouveau là. Bref, un film bien marrant avec beaucoup de sang. Faut juste penser à mettre son cerveau sur « OFF ».

 51.gif

LES MORTS HAÏSSENT LES VIVANTS

affichelesmortshaissentlesvivantsthedeadhatetheliving20001.jpg

LES MORTS HAÏSSENT LES VIVANTS

Titre français : Les Morts haïssent les vivants
Titre original : The Dead Hate the Living!    

2000 – Etats-unis – Horreur/Comédie – 1h30 
 
Réalisation : Dave Parker 

Avec : Eric Clawson (David Poe), Jamie Donahue (Topaz), Brett Beardslee (Paul), Wendy Speake (Shelly Poe), Benjamin P. Morris (Eric) 

Sypnosis :

Un groupe de campeurs tombe par hasard sur les ruines d’un horrible projet secret pour ressuciter les morts. Malheureusement, les résulats de l’expérience sont mitigés. Les morts sont revenus mais remplis de haine délirante envers tous les vivants.

bscap0000et1.jpgbscap0004yf1.jpg

 Pour résumer ce film, ça tient en une phrase, c’est un film dans un film, du Z dans du Z. Dans la première partie du film, on voit des amateurs tourner un film d’horreur dont le thème principal est les morts-vivants. On fait connaissance ainsi avec tous les protagonistes qui seront les futures victimes.

bscap0008io6.jpgbscap0005mn4.jpg

 Dans la seconde, les apprentis réalisateur trouve un cerceuil au sous-sol du lieu de tournage avec à l’intérieur un cadavre. Ils finissent par se décider à prendre le mort pour le mettre dans leur film histoire de faire plus réaliste. Mais alors qu’ils tournent une scène et qu’un acteur récite une incantation tout en placant un médaillon sur le cerceuil, celui-ci s’ouvre et l’acteur se fait tuer. Ainsi sans le vouloir, ils ont ouvert une porte qui mène vers l’au delà. Des morts-vivants envahissent les lieux et veulent tuer tous les acteurs.

bscap0017bm9.jpgbscap0014cm2.jpg

 Fait par un amateur fan des films d’horreurs, il y a d’ailleurs plusieurs clins d’oeil au célèbre réalisateur « Lucio FULCI » comme son nom gravé sur une pierre tombale du décor qui sert de tournage ou bien encore l’autocollant « FULCI LIVES » sur le parechoc d’une voiture avec un dessin d’une têtre de zombie qui fait référence au film « Zombie 2″. Dans une scène, ils parlent du film « l’au delà ».

bscap0010gl8.jpgbscap0028fs4.jpg

 Quelques bonnes répliques comme « Qu’est-ce que Bruce Campbell ferait ? » ou « On hait les vivants et on aime les morts » ponctuent le film et sont les bienvenues. De bonne scènes également comme un passage où un zombie tombe sur un acteur maquillé en mort-vivant. Il le sent et dit texto « vivant » puis le tue. Dans une autre scène, ce sont deux hommes qui se maquillent en zombies pour passer inaperçu auprès des vrais zombies.

bscap0019uq3.jpgbscap0033ji3.jpg

 Coté casting on retrouve Matthew McGrory reconnaissable par sa carrure assez exceptionnelle et pour ses rôles dans big fish, ou plus récemment la maison des 1000 morts et devil’s reject. Autrement, beaucoup d’acteurs amateurs et ça se voit.

bscap0029ym1.jpgbscap0034eb2.jpg

 D’un humour lourdingue, ce film ne sombre cependant pas dans le ridicule contrairement à « le retour des morts vivants 5″ et bien que les effets spéciaux ne soient pas extraordinaire, ils restent toutefois plus que corrects, mis à part la scène où les zombies prennent feux, vraiment louper. Le maquillage des zombies quant à lui est plus qu’honorable.

bscap0036fx0.jpgbscap0041cs0.jpg

 Quelques incohérences dans l’histoire viennent entachées le scénario comme la femme du maitre des zombies qui est à la morgue et rescuscite alors qu’elle n’est pas passée par la porte du sarcophage pour pouvoir revivre. Autre invraisemblance, les morts-vivants qui sortent de terre dans le cimetière qui est… artificiel car c’est un décor qui servait pour faire le film des apprentis réalisateurs.

bscap0039fl3.jpgbscap0044qw6.jpg

 Enfin, on apprend au fil du film que le maitre des zombies (qui ressemble d’ailleurs un peu à « Rob Zombie ») a perdu autrefois sa femme mais ce passage n’a pas été assez développé. Ainsi, on ne sait pas trop pourquoi il s’est mis à vouloir faire revivre les morts alors que sa femme est à la morgue et qu’il n’a pas l’air de trop s’en préocupper.

bscap0045vi4.jpgbscap0047tx0.jpg

 Bref, malgré ces quelques défauts, ce film demeure avant tout un petit divertissement sympathique sans plus même s’il est loin d’être parfait. On le trouve en dvd à moins de 5 euros. Pas un achat nécessaire, à réserver aux fans de films de zombies pour compléter leur collection.

2.gif 

SHAUN OF THE DEAD

401pxshaunofthedeaduo9.jpg

 SHAUN OF THE DEAD
 
2003 – G.-B. – Action/Comédie romantique/Horreur – 1h39 
 
Réalisation : Edgar Wright 

Avec : Simon Pegg (Shaun), Kate Ashfield (Liz), Nick Frost (Ed), Lucy Davis (Dianne), Dylan Moran (David) 
 
Sortie France: 27 Juillet 2005
Sortie USA: 24 Septembre 2004
 
 

Sypnosis :

Shaun partage une vie ordinaire entre ses colocataires, son pub préféré et sa petite amie Liz. Cette dernière, par sa passivité chronique décide un soir de rompre. Le lendemain matin, une armée de zombies déferle sur Londres plongeant la ville toute entière dans le chaos : l’occasion rêvée pour Shaun de reconquérir le coeur de Liz en devenant un héros…

 ndvd008.bmpndvd007.bmp

 Sorti durant l’été 2005 dans nos contrées au cinéma, Shaun of the dead a rencontré un succès plus que mérité. Il est parvenu à mêler horreur et comédie tout en parodiant le mythe des films sur les zombies.

ndvd016.bmpndvd010.bmp

 Personnellement, j’adore ce film. La première fois que je l’avais vu, j’étais plié en deux. Maintenant, je le suis un peu moins mais je prends toujours autant de plaisir à le voir.

ndvd017.bmpndvd0221.bmp

 Shaun of the dead est un film vraiment original et rafraichissant avec un tas d’idées bienvenue, et surtout un humour décalé bien dosé qui fait mouche à chaque fois.

ndvd019.bmpndvd027.bmp

 Il faut reconnaitre cependant que le film n’est pas gore mis à part la scène vers la fin où Dylan Moran (David) se fait déchiquetter à la fin, hommage incontesté au film de Romero « Day of the dead ».

ndvd025.bmpndvd034.bmp

 Shaun of the dead, c’est avant tout un savoureux cocktail d’humour singulier « so british » rendant hommage aux films de zombies sans jamais sombrer dans des gags douteux comme lorsqu’ils imitent les zombies pour passer incognito parmi eux ou bien encore la fameuse scène avec la fille dans le jardin.

ndvd0281.bmpndvd036.bmp

 Le succès du film repose également sur le duo Simon Pegg (Shaun) et Nick Frost (Ed) qui se complètent parfaitement par leurs mimiques respectives. Duo que l’on retrouvera plus tard dans l’excellent « Hot fuzz » et qui là encore cartonnera.

ndvd047.bmpndvd042.bmp

 Hommage aux films sur les morts vivants, avec un clin d’oeil à Romero, Shaun of the dead est la preuve vivante que le cinéma anglais se porte bien et qu’il peut nous offrir des perles cinématographiques qui n’ont rien à envier aux USA.

ndvd0521.bmpndvd0541.bmp

 Sorti en dvd il y a plus de 2 ans, Shaun of the dead est un film à posséder absolument dans sa dvdthèque si vous aimez les films zombiesques comiques.

5.gif

BONE SICKNESS

10ffs7.jpg

BONE SICKNESS 

Nationnalité : USA
Durée : 1h38
Année de production : 8 Octobre 2004 (USA)
Sortie en dvd zone 1 le 5 septembre 2006

Réalisation : Brian Paulin

Avec : Kevin Barbare, Griff Brohman, Brian DeClercq, Rich George, Ernest Hutcherson, Lorna Hutcherson, Ruby Larocca, Anthony Menna, Brian Paulin, Christopher P. Reilly, Darya Zabinski 

 

Sypnosis :

Alex a une maladie des os. Le verdict des médecins est sans appel : Alex est condamné à mourir. Mais sa femme et son meilleur ami (incarné à l’écran par Brian Paulin) ne l’entendent pas de cette oreille-là.
Ils vont donc tenter de remettre Alex sur pied à l’aide de remèdes alternatifs : des os et des organes humains pilés. Comme Thomas travaille dans la morgue du cimetière, il dispose de spécimens sur lesquels il peut prélever les précieux ingrédients. Thomas prend le rétablissement de son ami tant à cœur qu’il ira jusqu’à tuer pour obtenir des organes frais. Malheureusement il prélèvera une fois de trop, et Alex sera le premier à en pâtir…  

bscap0007jz1.jpgbscap0001cx0.jpg

 Voici un film de série Z bien gore comme je les aime. Brian Paulin pourrait être en passe de devenir un futur Jackson (à ses débuts). On ne lésigne pas sur le sang ici, et pas du numérique mais ce n’est pas tout.

bscap0020qq1.jpgbscap0010fh4.jpg

 Les effets spéciaux sont de très bonnes factures, notamment quand une femme se fait couper en morceaux ou bien quand une autre se fait arracher les jambes (voir photos), c’est tout simplement hallucinant pour du Z.

bscap0030ht7.jpgbscap0026lf2.jpg

 Brian Paulin n’est pas avare en giclées de sang, divers démembrements et autres, une véritable boucherie. Bien sûr, quelques scènes ne sont pas des plus réalistes comme les utilisations des squelettes qui sont censés être vivants.

bscap0023lp7.jpgbscap0035sc1.jpg

 La réalisation n’est pas des meilleures et possède de nombreux défauts, surtout au niveau de la crédibilité des acteurs et autres morts vivants (pas des plus réussis, on voit bien que c’est du latex) mais pour un premier film, Paulin s’en sort tant bien que mal.

bscap0031pu3.jpgbscap0038ph0.jpg

 Il n’est pas seulement le réalisateur, il passe aussi de l’autre côté de la caméra. Il campe le rôle de l’ami du malade. Il travaille dans une morgue et prélève des morceaux sur les morts pour sauver Alex. Fait amusant, il se trouve qu’il n’est pas aussi mauvais comédien que celà. Je l’ai même trouvé meilleur que les autres. Peut-être parce qu’il croyait en son film.

bscap0036ep2.jpgbscap0047qz2.jpg

 On ne peut s’empêcher de se dire qu’il aurait mieux valu qu’il reste derrière la caméra et paufine son film encore plus mais bon… Une scène bien dégeulasse, quand Alex vomit des vers et les rebouffent après. Bref, les acteurs n’hésitent pas à donner de leur personne et c’est tant mieux.

bscap0065id2.jpgbscap0068ah7.jpg

 Si la première partie est assez soft dans l’ensemble mais pas trop, la seconde, à partir de 40-45 mn devient de plus en plus gore et ce jusqu’au final qui n’est pas sans rappeler un film culte comme le jour des morts vivants.

bscap0071jh3.jpgbscap0053wa5.jpg

 Il n’existe pas de version française à ce jour, il est disponible uniquement en anglais pour l’instant et je doute qu’il est droit à une version française un jour même sous titrée. J’ai visionné la version non coupée, soit près de 1h40. A voir donc pour les nombreuses scènes bien gores à souhait.

bscap0045jm3.jpgbscap0079dw1.jpg

 La carrière de Brian Paulin est à suivre de près, je pense qu’il pourra faire des étincelles d’ici quelques années. Quand on voit ce qu’il peut faire avec un budget de série Z, j’ose imaginer avec un de série B… J’en suis rêveur. Bref, vous l’aurez compris, ce film est un vrai coup de coeur malgré une réalisation trop perfectible.

Voici une petite compilation de scènes gores tirées du film pour vous donner une idée :

Image de prévisualisation YouTube

4.gif

ARMY OF THE DEAD

armyofthedead.jpeg

ARMY OF THE DEAD 

USA – 2008 – 89mn

Réalisation : Joseph Conti

Scénario : Michael Ciccolini & Tom Woosley

Avec : Ross Kelly, Stephanie Marchese, Miguel Martinez, Mike Hatfield, Vic Browder, Jocelyn Tucker, Audrey Anderson, Malcolm Madera, Casey Messer & Matt Comacho
 

Sypnosis :

En 1590, un millier de soldats sont envoyés pour trouver l’El Dorado, la légendaire cité d’or. Ces derniers en voulant s’approprier l’or réveillent une armée de squelettes qui vont les mettre en pièces.

De nos jours, un professeur d’université emmène ses étudiants dans une expédition archéologique sur la péninsule de Baja. Alors que le professeur met la main sur le trésor, l’armée de squelettes ressurgit des ténèbres pour tuer tous ceux qui se sont aventurés dans ces lieux.
bscap00061.jpgbscap0030.jpg

 Army of the dead est un film de série Z qui sent bon la future deuxième partie de soirée sur M6 et les productions scifi…
bscap00141.jpgbscap00081.jpg

 Aucune originalité ne transpire de ce métrage, pas même le titre que je soupçonne d’avoir été pompé sur le futur film de Snyder avec la future suite de son remake « Dawn of the dead » qui devrait s’intituler « Army of the dead ».

bscap00422.jpgbscap00361.jpg

 Vous allez sûrement vous demander alors l’intérêt de ce film… En fait, je me pose encore la question après l’avoir vu… Peut-être les jolies demoiselles et encore, elles ne dévoilent rien de leurs attributs… Le sang ?… La plupart de celui-ci est numérique… Les squelettes ? Eux aussi sont entièrement en numériques et sont loin d’être réussis.

bscap00434.jpgbscap0065.jpg

 En résumé, qu’avons-nous de bon… Ben, pas grand chose, il est à peine divertissant. Je ne parle pas des incohérences genre un homme qui se prend un coup de fusil à pompe par un squelette et quelques instants plus tard, ce dernier se liquéfie, il ne lui reste plus que les os, il se relève et va rejoindre l’armée de squelettes. :shock:   Faudra qu’on m’explique…

bscap00532.jpgbscap0082.jpg

 Je ne parle pas de la fin aussi pitoyable et indigeste que tout le reste du film. Heureusement, le jeu des acteurs n’est pas aussi mauvais. Si encore le film était parodique mais non même pas. Pas une once d’humour dans ce spectacle grotesque. C’est sensé être un film d’horreur.

bscap00751.jpgbscap00662.jpg

 Bref, Army of the dead n’est ni saignant, ni érotique, ni effrayant, ni quoi que ce soit d’ailleurs et on peut se demander pourquoi on a tenu à regarder cette horreur cinématographique.

bscap01032.jpgbscap0116.jpg

 C’est la version originale que j’ai visionné. Gageons que ce film reste dans son pays d’origine et ne traverse pas nos frontières…

15.gif

PLANE DEAD

affichezx7.jpg

PLANE DEAD 

Sortie le : 04-04-2007
Réalisé par : Scott Thomas
2006 – Etats-unis – Horreur – 1h37

Avec : David Chisum (Thurman Burrows), Kristen Kerr (Megan), Sarah Laine (Cara), Kevin J. O’Connor (Frank), Richard Tyson (Paul Judd)

Sypnosis : 

Un scientifique fait circuler un caisson contenant un cadavre intoxiqué par un virus dans un Boeing 747. Le corps suite à un accident dût à des turbulences revient à la vie et attaque puis contamine les passagers les transformant eux aussi en Zombies …

bscap0007wh4.jpgbscap0009nd4.jpg

 Plane dead est un film de zombies où l’action se déroule dans un avion. Le sujet peut faire penser à l’avion de l’apocalypse mais il ne se ressemble en rien. Malgré ses nombreux défauts, il se révèle divertissant.

bscap0008aw0.jpgbscap0011kt8.jpg

 La première partie du film est assez calme, pas de zombies attaquant tout ce qui bouge. Elle nous permet de faire connaissance avec les principaux personnages et de comprendre pourquoi le virus est dans l’avion et surtout sa nature.

bscap0017hb7.jpgbscap0014mh9.jpg

 Ainsi, on passe de l’avion à une base millitaire où des membres du gouvernement parlent du virus et de ce qu’ils doivent faire pour qu’il ne se propage pas.

bscap0019hv4.jpgbscap0021xp0.jpg

 La deuxième partie est plus saignante, sans être gore non plus. Les passagers se font choper les uns après les autres, les zombies sortent de partout, du sol, des cloisons, des bouches d’aération…

bscap0020fz7.jpgbscap0024io0.jpg

 Il leur est difficile de se cacher, qui plus est dans un avion. Quelques personnes réussissent cependant avec l’aide d’armes à feux à s’en sortir. Bien que parfois, ce n’est qu’un sursis qui leur est accordé.

bscap0041ca6.jpgbscap0038jz4.jpg

 La fin bien qu’un peu abusée laisse présager d’une suite éventuelle, ne regarder pas les dernières photos cachées si vous ne voulez pas la connaitre. Plane dead est un bon film à voir, bien que n’apportant pas grand chose de nouveau au film de zombie, le rythme fait que l’on ne s’ennuie pas.

bscap0049ii4.jpgbscap0045ni0.jpg

 Bref, rien d’extraordinaire ici, capable de bonnes scènes comme quand la none se fait arracher les jambes et quand un vieil homme devenu zombie attaché sur son siège essaie de choper les passagers passant à coté de lui mais n’y parvient pas…

bscap0043nu3.jpgbscap0055rv6.jpg

 Au niveau des effets spéciaux, c’est tout bon comme tout mauvais. Le maquillage des zombies est très réussi, ils font réalistes. Par contre, quand on passe au numérique, ça devient moyen notamment une scène où les zombies suite à un trou dans l’avion se font éjecter.

bscap0050un2.jpgbscap0057lz1.jpg

 Les acteurs s’en sortent bien dans l’ensemble, rien à redire de ce côté là. Le scénario bien que simpliste une fois encore tient la route. Je pensais qu’on aurait affaire à une comédie horrifique et bien pas vraiment. L’humour est servi à très petite dose, le film étant tourné plus vers l’aspect horreur. Un petit film de série B sympa, bien que peu innovateur mais distrayant.

 

33.gif

LA MORTE VIVANTE

lamortevivante.jpg

 LA MORTE VIVANTE

Titre original : La morte vivante
Autre titre : The living dead girl

Réalisation : Jean Rollin

Scénario : Jean Rollin, Jacques Ralf

Pays : France

Année : 1982

Avec : Marina Pierro, Françoise Blanchard, Mike Marshall, Carina Barone, Fanny Magier, Jean Berel, Veronique Carpentier, Jean Cherlian, Delphine Lapointe

Sypnosis :

Dans un vieux château, des émanations toxiques ramènent à la vie Hélène, une jeune et charmante fille décédée prématurément. Cette jeune créature va alors semer sang et terreur. Bien que ses actes ne soient dictés que par son seul instinct de zombie, la morte-vivante n’accepte pas cet état des choses et reste tiraillée dans ses actes meurtriers.

bscap0003.jpgbscap0001.jpg

 Sorti au début des années 80, La morte vivante produit par l’illustre Jean Rollin connu pour ses goûts la plupart du temps douteux fait parti de ses meilleurs réalisations.

bscap0015.jpgbscap0007.jpg

 Bien entendu, ce dernier n’échappe pas au penchant érotique dont les films de Rollin aime exploiter mais contre toute attente se révèle assez agréable à regarder.

bscap0026.jpgbscap00221.jpg

 Contrairement au cultissime « Le lac des morts vivants », nanar dans toute sa splendeur, La morte vivante donne dans le cinéma érotico-horreur sans pour autant sombrer dans le ridicule.

bscap00433.jpgbscap0038.jpg

 Le scénario est plutôt travaillé quand on le compare aux autres oeuvres (si je puis dire) pondues par notre monsieur Rollin. Quand on voit la scène d’ouverture avec le bidon contenant un produit chimique qui réanime la morte, on pourrait même se demander si le cultissime « Le retour des morts vivants » (USA) ne s’est pas inspiré de ce dernier…

bscap00291.jpgbscap0056.jpg

 Malgré de bonnes idées, on ne peut pas en dire autant du jeu des acteurs dont la femme brune (amie de la morte) joue comme un pied. Heureusement, l’actrice principale qui joue la morte vivante relève un peu le niveau.

bscap00731.jpgbscap00661.jpg

 Côté gore, on a le droit à quelques passages saignants bienvenue malgré des effets spéciaux parfois horribles, surtout les premières scènes. Je pense notamment aux doigts enfoncés dans les yeux d’un homme au tout début du film. Mais là encore, ça passe bien dans l’ensemble.

bscap0076.jpgbscap00873.jpg

 Si Jean Rollin est un être à part qui a produit plus de navets et nanars qu’autre chose, la morte vivante et les raisins de la mort sont pour moi deux métrages qui se laissent voir jusqu’à la fin sans appuyer sur stop. Ce qui en soit est déjà pas mal. A voir si ce n’est déjà fait.

32.gif

GANGS OF THE DEAD

gangsofthedeaddvdarticlyu1.jpg

 GANGS OF THE DEAD

Titre original : Gangs of the dead
Autre titre : Last rites

Réalisateur : Duane Stinnett

Date de sortie : 1 Mai 2007 (USA)

Genre: Action / Horreur Durée : 1h22

Avec : Enrique Almeida, Reggie Bannister, Stephen Basilone, James C. Burns, Christine Conradt, Rocky Costanzo, Ethan Ednee, Terrence Evans, Janine Foster, Corey Foxx, Dave Gist, Noel Gugliemi, Geraldo A. Iglesias, Dayana Jamine, Thaddeus Jaworsky, Ryan King, 
Danny Martinez, Cazimir Milostan, Michelle Perdue, Krissann Shipley.

 

Sypnosis :

Un météorite tombe sur la terre là où se trouvait une bande de clochards. Pendant ce temps, dans un entrepôt, deux gangs se livrent à leur traffic quotidien. Ils ignorent que la police les as mis sur écoute. Alors que les policiers s’apprêtent à donner l’assaut, les clochards devenus des zombies les attaquent. Bientôt, une horde de zombies encercle l’entrepot, les deux gangs se retrouvent bloquer à l’intérieur de celui-ci ainsi que deux policiers et cherchent un moyen de s’en sortir vivant.

bscap0000lh6.jpgbscap0005wg1.jpg

 Gangs of the dead est sorti le 1er Mai aux USA. C’est un film de série Z disponible uniquement en anglais dans l’immédiat et une sortie en France est peu probable, quoi que…

bscap0003tg5.jpgbscap0010lq9.jpg

 Au niveau du scénario, pas de réelle nouveauté, si ce n’est que les zombies attaquent des gangs.

bscap0007xy7.jpgbscap0014nu8.jpg

 Tout commence par un météorite qui tombe sur une bande de clochards. Ceux-ci deviennent alors des zombies avides de chair fraiche. Non loin de là, dans un entrepôt, deux gangs s’apprêtent à faire du business. La police au courant de leurs agissements les ont mis sur écoute
et alors qu’ils veulent donner l’assaut afin d’arrêter tout ce petit monde, les clochards devenus zombies les attaquent et déciment tous les policiers sauf deux qui parviennent à prendre la fuite.

bscap0012jm3.jpgbscap0021al4.jpg

 Ceux-ci se réfugient dans l’entrepôt où se tenaient les deux gangs. Bientôt, une tension s’installe entre chaque individus et chacun va tenter à sa manière de survivre et de s’échapper du piège à rat dans lequel il se retrouvent.

bscap0017fx6.jpgbscap0025ol3.jpg

 Tout ceci aurait pu suffire à en faire un très bon film mais hélas, il manque quelques ingrédients. Tout d’abord, ça manque de sang et de scène bien gore. Seulement deux dont une où une fille se fait arracher le bras et une autre où un mec se fait éclater la face.

bscap0023px8.jpgbscap0038xb6.jpg

 Les zombies ne sont pas assez présents à l’écran et ne sont pas toujours des plus crédibles. Ensuite, quelques passages à vide viennent ternir le tout, ça parle beaucoup par moment et ça manque cruellement d’action. Ainsi, par moment, on s’ennuie ferme et c’est vraiment dommage.

bscap0027qa8.jpgbscap0026xj5.jpg

 Pour ce qui est des points positifs, les effets spéciaux ne sont pas si mauvais que ça pour du Z comme le météorite qui s’écrase au début ou quand le gars à la fin se fait bousiller la tête. C’est pas du parfait mais correct tout de même. Les acteurs ne sont pas non plus des plus mauvais, on a vu pire. La fin du film est heureusement bienvenue et relève un peu le niveau du film.

bscap0030uy6.jpgbscap0037wz3.jpg

 Du côté du casting, on retrouve avec bonheur Reggie Bannister qui a récemment joué dans « Cemetery Gate », et plus connu pour avoir joué dans la fameuse série de films « Phantasm ».

bscap0042il2.jpgbscap0044qz7.jpg

 Bref, Gangs of the dead est un petit film qui n’invente pas grand chose et qui pourra occuper une soirée à condition d’apprécier l’anglais. On a droit à un film mulitraciale mêlant policier-horreur où on a deux gangs, un afro et un hispano, deux flics blancs et une fille asiatique. Bref, Gangs of the dead est un film sympa mais qui aurait tout eu à y gagner avec plus d’action.

31.gif


123456...8


Cinéma et science-fiction |
Cinéludo |
Festival 8-9,5-16 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pieces of one piece
| Site déménage
| CINOP' 6