LE MORT-VIVANT

affichelemortvivantdeadofnight19741.jpg

 LE MORT-VIVANT

Titre français : Le Mort-vivant
Titre original : Dead of Night

1974 – Etats-unis/Canada/G.-B. – Horreur/Guerre – 1h28 
 

Sortie France : 20 Aout 1975
Sortie USA : 30 Aout 1974 
 
Réalisation : Bob Clark 
    
Avec : John Marley (Charles Brooks), Lynn Carlin (Christine Brooks), Richard Backus (Andy Brooks), Henderson Forsythe (Dr. Philip Allman), Anya Ormsby (Cathy Brooks), Jane Daly (Joanne), Michael Mazes (Bob), Arthur Anderson (le facteur), Arthur Bradley (George, le Capitaine), David Gawlikowski (le chauffeur de camion)

Sypnosis :

Andy Brooks est un jeune homme parti faire la guerre du Vietnam. Un soir, ses parents reçoivent un télégramme leur annonçant la mort de leur fils. Malgré tout, ils continuent à croire qu’il a survécu et qu’il va revenir… jusqu’au jour où il arrive sur le seuil de leur maison. Métamorphosé, il ne parle plus, ne mange plus, reste enfermé dans sa chambre… pendant qu’une vague de meurtre terrifie la région. En serait-il la cause ?

bscap0014.jpgbscap0010.jpg

 Le mort-vivant est sorti vers le milieu des années 70 en France et contrairement aux autres films sortis à cette époque traitant de ce thème, nous n’avons pas affaire ici à une horde de zombies affamés mais à un seul être victime de son sort peu envié.

bscap00201.jpgbscap0016.jpg

 Pour résumer, Andy, parti faire la guerre du Vietnam meurt sur le champ de bataille. Ses parents recoivent un télégramme de la main d’un officier pour leur annoncer la triste nouvelle.

bscap0021.jpgbscap00231.jpg

 Alors que la famille est en deuil, Andy surgit en pleine nuit et semble se porter à merveille. Ce n’est qu’une illusion car Andy est bien mort ce jour là au côté d’autres soldats et revenu parmi les vivants, il va avoir du mal à vivre parmi les siens et faire comme si de rien n’était.

bscap0033.jpgbscap0030.jpg

 Plongé dans une déchéance certaine dont il ne peut contrôler l’issue, son corps va commencer à se putréfier et réclamer ce dont il a besoin pour se régénérer, à savoir du sang frais. Andy se voit dans l’obligation de tuer pour survivre tout en simulant un semblant de vie dans ce corps déjà mort.

bscap0041.jpgbscap0058.jpg

 Différent de la vision de Georges A. Romero, Le mort-vivant se rapproche plus du récent film « Moi, zombie, chronique de la douleur ». On peut d’ailleurs se demander si ce dernier ne s’est pas inspiré de son aîné.

bscap0042.jpgbscap0048.jpg

En tous les cas, Le mort-vivant est une réussite. Son scénario original en fait une oeuvre à part dans le monde cinématographique traitant du thème des morts-vivants. Le succès tient aussi à Richard Backus (Andy Brooks), qui est vraiment crédible dans son rôle.

bscap0050.jpgbscap0060.jpg

Le rythme assez lent pourra décourager certaines personnes, en particulier si vous aimez les films d’actions mais il serait dommage que vous passiez à côté de ce film car il vaut le coup d’oeil.

4.gif

0 commentaires à “LE MORT-VIVANT”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


Auteur:

zombieofthedead


Cinéma et science-fiction |
Cinéludo |
Festival 8-9,5-16 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pieces of one piece
| Site déménage
| CINOP' 6